Comment apprendre son discours avant une prise de parole en public ?

Vous en avez assez de perdre du temps pour retenir votre discours ? Vous avez peur que votre mémoire vous lâche ? Ou vous souhaitez tout simplement maîtriser un maximum votre texte pour ne pas avoir à le lire ? Voici quelques trucs et astuces pour gagner du temps. L’objectif est de créer l’alliance avec votre auditoire plutôt que de vous accrocher à votre texte dans le feu de l’action et sous la contrainte.

DécideR de l’impact par bloc de sens 

Par exemples : remercier les présents de s’être déplacés, présenter l’objet de votre prise de parole, décrire votre parcours, analyser la situation actuelle, informer sur certains points cruciaux, valoriser un produit. Identifiez les intentions et déterminez les actions à produire sur votre auditoire (divertir, séduire, convaincre). Vous aurez ainsi une vision précise des séquences et pourrez retenir plus facilement le « chemin émotionnel» à incarner.

Apprendre chaque bloc indépendamment des autres 

Ici vous avez deux options : soit vous faire confiance pour retenir les mots clés à placer en improvisant, soit en apprenant mot à mot votre discours. Et quand je dis mot à mot je suis sérieuse. Ne pas anticipez en retenant des phrases entières (ce qui risque de donner à votre prise de parole un effet de « récitation » franchement désagréable) Au contraire obligez votre mémoire à retenir l’enchaînement au mot prêt sans anticiper sur l’interprétation.

Apprendre son texte au moins 48 heures avant 

La veille c’est déjà trop tard. Votre mémoire sera beaucoup plus efficace si vous vous y mettez en avance. Chaque soir relisez votre texte avant de vous endormir, car votre cerveau travaille pendant votre sommeil. Au petit déjeuner consolidez le processus avec une lecture sans enjeu et dans la bonne humeur.

Utiliser des techniques simples de MÉMORISATION 

Personnellement je repère les sons en les entourant comme s’ils étaient des notes de musiques. En repérant ces sons à répétition vous retrouverez plus facilement les expressions et ne pourrez pas perdre le fil de votre texte. Vous pouvez également utiliser des codes couleurs pour vous souvenir de chaque bloc de texte. 

Répéter chaque bloc de texte en faisant autre chose 

Inutile de vous concentrer en vous enfermant dans la salle de bain. Au contraire, sortez faire une marche, lavez votre vaisselle, bricolez tout en répétant votre texte. Le mot à mot doit rester votre allié quoi qu’il arrive. Et si vous vous trompez revenez au début du paragraphe (bloc) jusqu’à ce que vous soyez complètement à l’aise avec cette partie.

Réécrire son texte sur un coin de table 

A tout moment prenez 5 minutes pour tester votre mémoire en écrivant votre texte sur un bout de papier. L’idée est de vérifier si vous maîtrisez l’enchaînement des idées principales et si vous ne passez pas à côté de l’essentiel. C’est un excellent moyen de se rassurer et de s’entraîner à penser son discours dans n’importe quelle situation. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *